Deux sortes d’approche utilisant la théorie des topoi en physique quantique : contravariante et covariante

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Cet article de Wolters:

http://arxiv.org/pdf/1010.2031v2.pdf

effectue un travail de clarification précieux sur un thème, celui de la révolution toute récente de la physique théorique par la théorie des catégories, n-categories, topoi et sans doute un jour le n-topoi, qui est sans doute le plus important du point de vue envisagé ici et sur les autres blogs de:

Henosophia μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια TOPOSOPHIA MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Rappelons brièvement la raison, philosophique, de ce dernier point, voir aussi:

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/06/24/morphismes-geometriques-et-2-categorie-topos-des-topoi-comme-cadre-general-de-nos-travaux/

et

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/06/23/retour-a-ou-detour-par-la-triade-des-elements-primitifs-de-wronski/

Nous partons de la triade philosophique du mathématicien-philosophe Hoené Wronski (1776-1853), triade qui est aussi dans Schelling et bien d’autres sans doute (mais le lien avec la mathématique est absent); les éléments de cette triade sont appelés par Wronski : élément être EE, élément savoir ES, et élément neutre EN comme “union primitive de l’être et du savoir”.

Nous simplifions (outrageusement) ce schéma métaphysique : EE c’est pour nous les étants…

View original post 1,717 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s