Tiqqoun :théorie du bloom 

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Lettre à l’éditeur,


Contre toute apparence, il ne s’agit pas d’un livre, mais d’un virus éditorial.


Le Livre, en tant qu’il se tenait face à son lecteur dans la même feinte complétude, dans la même suffisance close que le Sujet classique devant ses semblables, est, non moins que la figure classique de l'”Homme”, une forme morte.
La fin d’une institution s’éprouve toujours dans la fin d’une illusion. Et c’est aussi bien le contenu de vérité en vertu duquel cette chose passée est déterminée comme mensonge qui apparaît alors. Que, par delà leur caractère de clôture, les grands livres n’aient jamais cessé d’être ceux qui parvenaient à créer une communauté; qu’en d’autres termes, le Livre ait toujours eu son existence hors de soi, voilà qui ne fut admis qu’à une date somme toute assez récente. Il paraît même que camperait encore quelque part sur la rive gauche de la Seine…

View original post 197 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s